Troyes Habitat, premier bailleur aubois à proposer des maisons passives

La maison passive en vidéo c'est ici !

Pour déposer un dossier de candidature, c'est par ici !

Pourquoi une maison passive ?

L'évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles que les installations de chauffage classique n'ont pas lieu d'être.

C'est sans nul doute, dans notre pays comme ailleurs, lorsqu'on prend en compte la précarité énergétique, l'état des réserves des énergies fossiles et le prix de l'énergie, que l'on prend conscience que le coût supplémentaire d'un bâtiment passif ne peut plus être un obstacle à la décision de construire passif.

Qu'est-ce qu'une maison passive ? *

La maison passive, ou "maison sans chauffage", est le concept global de construction très basse consommation.

Dans une maison passive, le bien être thermique n'est pas assuré par un système de chauffage conventionnel (généralement installé pour compenser les erreurs de conception et les défauts de construction), mais uniquement par le réchauffement de l'air entrant via la ventilation mécanique contrôlée. Pour que cela soit possible, la puissance de chauffage demandée par le bâtiment de doit pas dépasser 10 kWh par m².

Quels sont les avantages de la maison passive ?

  • Plus de confort, grâce à une température homogène dans chaque pièce, une qualité de l'air nettement supérieure à une construction dite "standard", et surtout un habitat très lumineux.
  • Economique : des coûts de fonctionnement réduits.
  • Ecologique : de par sa faible consommation, les émissions de CO2 sont réduites.
 
Les critères de construction passive correspondent au standard du PassivHaus Institut Allemand et à la certification délivrée par la Fédération Française de la Construction Passive :

Critère PassivHaus :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15kWh d'énergie utile par m² par an ;
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieur à 120 kWh d'énergie primaire par m² par an ;
  • Une perméabilité à l'air de l'enveloppe mesurée sous 52 Pascals de différence de pression inférieur ou égale à 0,6 volume par heure ;
  • Une fréquence de surchauffe inférieure (> à 25°C) inférieure à 5% des heures de l'année.
 
Critère complémentaires de la Fédération Française de la Construction Passive :
 
  • Une garantie de qualité de l'air intérieur, mesure de CO2 et pilotage de la ventilation, silencieux sans fibres minérales ;
  • Une garantie de la pérennité des parois, vérification d'absence de condensations ;
  • Une garantie des consommation énergétiques, appareil de mesure AVIP (Appareil de Veille, Information et Pilotage) ou factures contrôlées.
 

Concrètement, pour les 4 maisons du sentier des Gravières :

 
  • Une architecture bioclimatique qui s'adapte à son environnement pour en tirer le meilleur ;
  • Une isolation très renforcée et homogène de l'enveloppe (murs en ossature bois de 45cm d'épaisseur isolé en fibre de bois et ouate de cellulose) ;
  • Des apports solaires et lumineux amenés par de grandes surfaces vitrées assurant un confort d'hiver ;
  • Des brises soleils électriques orientables assurant un confort d'été ;
  • Un bâtiment très étanche avec un minimum de fuites avec un résultat de test d'étanchéité à l'air inférieur de 30% au minimum exigé par le PassiHaus ;
  • Des fenêtres triples vitrage spécifiques certifiées (marque Hilzinger) ;
  • La supression des ponts thermiques ** ;
  • Une très bonne qualité de l'air intérieur assurée par une ventilation mécanqiue double flux (aerosmart de Drexek und weiss certifiée PassivHaus Institut) à très haute efficacité énergétique qui produit également l'eau chaude sanitaire ;
  • Des équipement peu gourmands en énergie
  • Un équipement AVIP associé à différents capteurs permettant un suivi fiable des consommations du logement ;
  • Une seule source d'énergie et donc une seule facture ;
  • Un positionnement en ville, à proximité de services et transports en commun.

 

* Source : Fédération Française de la construction passive

** Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire qui, dans l'enveloppe d'un bâtiment, présente une variation de résistance thermique. Il s'agit d'un point de la construction où la barrière isolante est rompue.